Category

VeoNews

Veonum sponsorise le club rennais Kbar de son collaborateur Emmanuel également membre de l’équipe de France de Kin Ball

By VeoNews

Le kin-ball est un sport collectif créé par Mario Demers, un professeur d’éducation physique, au Québec en 1986. Le mot « Omnikin » qui permet d’appeler une équipe adverse durant le match vient du mot latin : « omnis » qui signifie tout, et du mot grec : « kineo » qui veut dire mouvement.

Veonum partage les trois valeurs essentielles du Kin-Ball:

– la coopération : Tous les joueurs d’une équipe doivent être en contact avec le ballon quand il est frappé : il n’y a pas de laissé-pour-compte dans une équipe.

– le fair-play : Aucune remarque n’est permise sur le terrain, que ce soit à ses adversaires, à sa propre équipe ou encore à l’arbitre. Seul le capitaine de l’équipe peut demander une explication dans le cas d’une faute sifflée par les arbitres.

– l’esprit d’équipe : Plus on arrive à un niveau avancé, plus il est intéressant de mettre en place des phases tactiques pour surprendre ses adversaires et gagner des points. L’entente entre les équipiers est essentielle.

Le kin-ball est apparu en France au début du 21ème siècle. La Fédération Kin-Ball France (kin-ball.fr) a été fondée en septembre 2004. C’est également en 2004 que le club de Rennes est né. Après plus d’une décennie d’existence le club de Rennes s’est bien développé.

Des vidéos valent mieux que de longues explications, en voici deux qui vont vous montrer les bases de ce sport :

Encore un sport fou : le kinball !

Le sport le plus collectif du monde se joue avec trois équipes et un énorme ballon...

Publiée par Brut sport FR sur Mercredi 28 février 2018

Après 25 ans d’existence, le kin-ball s’est répandu sur toute la planète. Lors de la coupe du monde qui a eu lieu en novembre 2017 au Japon, une dizaine de pays étaient présents : le Canada, le Japon, la Chine, Hong-Kong, la Corée du sud, Singapour, la Belgique, la France, l’Espagne, la Suisse, la République tchèque et le Danemark.

Au mois d’août dernier a eu lieu la coupe d’Europe des Nations en Slovaquie, à Trnava. La France a terminé 1er chez les hommes et 2ème chez les femmes.

A peine cette compétition terminé que les équipes de France masculine et féminine se préparent déjà pour la coupe du monde 2019 qui aura lieu en France du 27 octobre au 2 novembre 2019 aux Ponts-de-Cé près d’Angers, avec une quinzaine de nations présentes. Les Canadiens sont l’équipe à battre chez les hommes comme chez les femmes !

4 membres du club de Rennes font partie des équipes de France féminine et masculine (au centre sur la photo).

Retrouver plus d’info sur le site du club Kbar:

http://kbar.kin-ball.fr 

Les évènements à venir :

Le club de Rennes (KBAR) organise le 9 décembre un Open (Tournoi), où 13 équipes de l’ouest seront présentes:

https://www.facebook.com/events/536426103451555/

Une journée de Championnat de France (le plus haut niveau français) aura lieu le 10 février à Rennes.

Pourquoi VeoNum utilise Open Broadcast System (OBS)?

By VeoNews

VeoNum et Veo-labs choisissent OBS Studio (Open Broadcast System) pour développer ses nouveaux produits de composition vidéo et de streaming.
OBS est un logiciel multi-plateforme opensource de diffusion video pouvant générer des lives.
https://obsproject.com/fr
OBS permet de mixer ses flux audio et vidéo afin de composer un flux de sortie qui pourra être broadcasté en live ou bien enregistré localement.
OBS gère les streaming vers les plateformes telles que twitch ou mixer bien connues des gamers.
OBS est donc un outil très complet pour les gamers, les youtubers, les bloggers ou bien les spécialistes du streaming video comme VeoNum/Veo-labs.
Selon les experts de VeoNum OBS est un bon choix car :
– il supporte la plupart des méthodes de capture vidéo (DirectShow, BlackMagic, HTTP, WebRTC, caméras iOS/Android/WPhone, NDI) et le mélange indifféremment
– il extrait automatiquement la piste audio de toute source vidéo
– il peut être piloté par le réseau via une API websocket
– il exploite différents encodeurs hardware pour libérer de la ressource processeur (nvenc, qsv)
– il supporte le multi affichage pour faciliter les previews des flux vidéos
– la création de scènes et le passage de l’une à l’autre se fait sans interruption
– de nouvelles fonctionnalités et des mises à jours sont disponibles régulièrement

VeoNum se lance sur le Chipset Rockchip RK3399

By VeoNews

Après avoir développé VeoBox sur un i.MX6 de Freescale, Veo-Labs et VeoNum poursuivent les développements sur la nouvelle plateforme Firefly-RK3399. La plateforme, très prometteuse, est équipée d’un chipset Rockchip RK3399 équipé de 6 cœurs, dont 2 Cortex-A72 et 4 Cortex-A53, qui montent jusqu’à une fréquence de 1.8 Ghz, en architecture 64 bits, accompagné d’un GPU (Mali-T860). Cette carte supporte notamment l’ethernet 1Gbit/s. Elle est équipée d’USB 3 et supporte des stockages variés tel SD card et Sata (avec adaptateur).

La plateforme décode la vidéo H.264/H.265/VP9 4K@60fps et encode en H.264/MVC/VP8 1080p@30fps.

Rockchip s’implique fortement dans la communauté opensource et supporte Yocto ce qui a été un élément déterminant dans la sélection de cette technologie.

Selon les experts Veo-labs et VeoNum, les plateformes à base de chipset Rockchip ont un avenir prometteur de part le rapport prix/ performance/ équipement. De nombreuses plateformes basées sur les chipset Rockchip ont d’ailleurs récemment vu le jour. On retrouve également ce Chipset sur le marché des TV Box Android.

Pour les savoir plus sur la plateforme : http://en.t-firefly.com/product/rk3399