L’innovation selon Schopenhauer : Le parcours de la vérité, du ridicule à l’évidence

By 13 mai 2023février 23rd, 2024News

L’innovation selon Schopenhauer : Le parcours de la vérité, du ridicule à l’évidence

L’innovation est souvent confrontée à une résistance initiale. Arthur Schopenhauer, philosophe du 19e siècle, a formulé une observation pertinente : « Toute vérité passe par trois étapes, d’abord elle est ridiculisée, ensuite elle est violemment combattue et enfin elle est acceptée comme une évidence. » Dans cet article, nous explorerons cette citation en mettant en lumière cinq exemples d’innovations qui ont suivi cette trajectoire, passant du ridicule à l’évidence, tout en illustrant les défis rencontrés à chaque étape.

  1. La théorie de l’évolution : de la moquerie à l’évidence scientifique Lorsque Charles Darwin a proposé sa théorie de l’évolution au 19e siècle, elle a été accueillie par le ridicule et la réprobation. La notion que toutes les formes de vie puissent avoir une origine commune était considérée comme une idée farfelue allant à l’encontre des croyances religieuses dominantes. Pourtant, avec le temps, les preuves scientifiques ont soutenu la théorie de l’évolution, la hissant au statut d’évidence incontestable. Aujourd’hui, cette théorie est enseignée dans les écoles du monde entier.
  2. La vaccination : des doutes aux bienfaits évidents Lorsque les premiers vaccins ont été développés pour combattre des maladies comme la variole ou la polio, ils ont suscité des craintes et des controverses. Certains les considéraient comme dangereux, mettant en doute leur efficacité et craignant des effets secondaires néfastes. Néanmoins, au fil des années, les vaccins ont contribué à éradiquer des maladies et à sauver des millions de vies. Leurs bienfaits sont désormais largement reconnus, confirmant leur importance dans la santé publique.
  3. L’énergie nucléaire : du monstre destructeur à l’énergie propre Lorsque l’énergie nucléaire a été développée, elle a été perçue comme une menace terrifiante, incarnant le pouvoir destructeur des bombes atomiques. Les détracteurs ont souligné les risques de catastrophe et la gestion des déchets radioactifs. Toutefois, au-delà de ces peurs initiales, l’énergie nucléaire a été exploitée de manière pacifique pour générer de l’électricité. Son potentiel de production d’énergie propre et abondante a été reconnu, en faisant un outil essentiel dans la lutte contre le changement climatique.
  4. Les véhicules électriques : Lorsque les premiers véhicules électriques ont fait leur apparition sur le marché, ils étaient souvent accueillis avec scepticisme. Leur autonomie limitée, les temps de recharge plus longs et l’infrastructure de recharge peu développée ont conduit à des critiques. Les détracteurs qualifiaient les voitures électriques de simples curiosités sans avenir, incapables de rivaliser avec les véhicules à essence.
  5. Intelligence artificielle : du fantasme à l’outil omniprésent Lorsque l’intelligence artificielle (IA) a commencé à émerger, elle était souvent perçue comme un concept futuriste relevant de la science-fiction. Les représentations exagérées d’IA dans les films ont contribué à alimenter la peur de machines qui pourraient prendre le contrôle de l’humanité. Cependant, au fil des avancées technologiques, l’IA est devenue une réalité omniprésente dans notre quotidien. Des applications telles que la reconnaissance vocale, les recommandations personnalisées et les assistants virtuels sont désormais des outils couramment utilisés. L’IA est devenue une évidence, améliorant nos vies et transformant nos industries.

L’observation de Schopenhauer sur le parcours des vérités s’applique parfaitement au domaine de l’innovation. Les exemples cités illustrent comment des idées novatrices ont été ridiculisées avant d’être combattues, pour finalement être acceptées comme des évidences. Que ce soit la théorie de l’évolution, la vaccination, l’énergie nucléaire, les véhicules électriques ou l’intelligence artificielle, ces innovations ont traversé des étapes similaires. Le chemin de l’innovation n’est pas facile, mais c’est grâce à la persévérance, aux preuves solides et à une vision à long terme que les idées novatrices ont pu s’imposer.

En gardant à l’esprit la citation de Schopenhauer, il est important de rester ouvert aux nouvelles idées, même si elles semblent ridicules ou dangereuses au premier abord. L’innovation repose sur la capacité à remettre en question les conventions établies, à explorer de nouveaux territoires et à s’adapter aux défis et aux changements. C’est ainsi que nous pouvons continuer à progresser en tant que société et à façonner un avenir meilleur.

Alors, n’ayons pas peur de défendre les idées novatrices, même si elles semblent ridicules à première vue. L’histoire de l’innovation nous montre que la vérité finit toujours par triompher, et que l’acceptation évidente est le fruit de la persévérance et de la conviction envers nos idées les plus audacieuses.

Petit Bonus  ! Voici 20 exemples illustrant le parcours d’innovations de la ridicule évidence selon Schopenhauer :

  1. L’imprimerie : au début, ridiculisée comme une curiosité inutile, elle est maintenant une évidence dans la diffusion du savoir.
  2. L’éclairage électrique : considéré comme dangereux lors de son introduction, il est maintenant une évidence pour l’éclairage domestique.
  3. Le téléphone portable : moqué comme un accessoire inutile, il est maintenant une évidence pour la communication mobile.
  4. Les réseaux sociaux : initialement ridiculisés comme une perte de temps, ils sont maintenant une évidence pour la connectivité et les interactions sociales.
  5. La voiture autonome : considérée comme une idée folle, elle devient de plus en plus une évidence pour l’avenir de la conduite.
  6. La réalité virtuelle : moquée comme une illusion futuriste, elle est maintenant une évidence dans les domaines du divertissement et de la formation.
  7. Les énergies renouvelables : d’abord perçues comme une menace économique, elles sont maintenant une évidence pour la lutte contre le changement climatique.
  8. Le covoiturage : considéré comme dangereux et peu fiable, il est maintenant une évidence pour la réduction du trafic et de la pollution.
  9. La médecine personnalisée : ridiculisée comme une pratique non scientifique, elle est maintenant une évidence pour les soins de santé individualisés.
  10. La réalité augmentée : moquée comme une illusion irréelle, elle est maintenant une évidence dans les jeux, le design et la formation.
  11. Les drones de livraison : considérés comme une idée farfelue, ils deviennent de plus en plus une évidence pour les services de livraison rapides.
  12. L’intelligence artificielle dans la médecine : ridiculisée comme une menace pour les emplois des médecins, elle est maintenant une évidence pour le diagnostic et les traitements précis.
  13. Les maisons intelligentes : perçues comme une extravagance inutile, elles deviennent de plus en plus une évidence pour la domotique et l’efficacité énergétique.
  14. Les crypto-monnaies : moquées comme une bulle spéculative, elles sont maintenant une évidence dans les transactions financières décentralisées.
  15. Les imprimantes 3D : considérées comme un gadget inutile, elles deviennent de plus en plus une évidence pour la fabrication et la conception rapide.
  16. La réalité mixte : ridiculisée comme une confusion entre réel et virtuel, elle est maintenant une évidence dans les domaines du design et de la visualisation.
  17. Les voitures volantes : considérées comme des fantasmes impossibles, elles deviennent de plus en plus une évidence pour la mobilité aérienne urbaine.
  18. Les drones de surveillance : moqués comme une atteinte à la vie privée, ils sont maintenant une évidence pour la sécurité et la surveillance des zones sensibles.
  19. La bio-impression 3D : ridiculisée comme de la science-fiction, elle est maintenant une évidence pour la création d’organes et de tissus artificiels.
  20. La réalité biologique augmentée : considérée comme une idée absurde, elle devient de plus en plus une évidence dans le domaine de la biohacking, où les individus cherchent à améliorer leurs capacités physiques et cognitives.